Profil de la profession

Les compétences d'un diplômé de master ne se résument pas à traiter des problèmes partiels mais à la capacité d'apprécier et d'analyser les données de problèmes ou les problèmes dans leur ensemble et de chercher des solutions.

Alors que le secteur Recherche et Développement (R&D) joue un rôle dominant comme domaine de travail pour les diplômés de master (2 diplômés sur 3 du programme de master en technologie de l'information travaillent dans ce domaine), il existe d'autres domaines d'occupation intéressants dans le secteur de la recherche pure, la production ou l'assurance qualité.

Un bon exemple est le génie automobile : toutes les automobiles modernes sont équipées aujourd'hui d'un nombre plus ou moins important d'appareils de commande (= des ordinateurs compacts pour des opérations spéciales), qui pour la plupart sont connectés les uns aux autres. Nous citerons, en exemple, des systèmes de commande tels que la gestion du moteur, la régulation de la stabilité de conduite, l'ABS, les systèmes de retenue passifs ou encore la climatisation et le système d’info-divertissement. Un ingénieur sera, dans ce contexte, confronté à différentes spécialités : la technique numérique, la technique des micro-ordinateurs, la technique de la commutation analogue, la technique des réseaux, le génie logiciel, la technique des hautes fréquences, la technique d'entraînement, etc...

En-dehors du génie automobile, la télécommunication, la technologie médicale ou la technologie d'automatisation proposent aussi des activités intéressantes et motivantes. L'élaboration, l'élargissement ou le fonctionnement en toute sécurité et libre de parasites d'un réseau de télécommunication suppose de vastes connaissances et capacités existant uniquement au sein d'équipes interdisciplinaires.

Si un projet de télécommunication requiert essentiellement une collaboration entre des techniciens en électronique et en technologie de l'information, la technologie médicale suppose des connaissances spécialisées supplémentaires dans les domaines de la médecine, la mécanique de précision ou les constructions mécaniques (par ex. pour la conception d'appareils modernes diagnostiques tels que les TRC, RMN ou scanographie à spin nucléaire ou - plus moderne encore - les tables ou robots opératoires pilotés par ordinateur).

Ces exemples démontrent que de part son rôle pivot la technologie de l'information propose des postes dans toutes les branches possibles.

On exige d'un diplômé de master qu’il ait à la fois des connaissances détaillées et actuelles dans des domaines précis et qu’il soit capable de diriger et de coordonner des groupes de projets interdisciplinaires.

Comme de nombreuses entreprises opèrent à l’échelle mondiale, ces équipes sont souvent constituées d'employés de diverses nationalités, ce qui présuppose de bonnes connaissances en langues étrangères. Dans de grands groupes internationaux, le développement des produits et la production sont effectués dans des lieux d'implantation différents, par ex. le développement en Allemagne et la production souvent à l'étranger pour des raisons financières.

Carrières embrassées par nos diplômé(e)s