La technologie de l’information, c'est quoi ?

Chacun sait ce que signifie  IT : serveurs, réseaux, Internet, mobile computing, cloud computing, etc… Mais cela ne recouvre pas exactement la technologie de l’information. On ne la retrouve pas seulement dans ces domaines-là ; elle est aujourd’hui présente « pratiquement partout ».

Un micro-ordinateur se cache dans tous les appareils – même s’il n’est pas visible immédiatement.

Prenons l’exemple d’un smartphone. Il n’est pas uniquement doté d’un micro-ordinateur performant qui vous amènerait sans problème sur la lune.

Le smartphone doit aussi recevoir ses informations: par radio, des stations de téléphone mobile, des satellites GPS, des points d’accès WiFi et appareils Blue Tooth ainsi qu’avec une série de capteurs : capteur d’accélération, capteur de pression barométrique, capteur de champ magnétique, capteur de température, capteur de luminosité… et une caméra.

Ces appareils doivent tous être commandés, configurés et lus.

Ou alors prenons une voiture et pourquoi pas, un modèle que vous pourrez acheter dans 10 ans. Non seulement, il assiste le conducteur dans des domaines multiples : éviter des situations critiques sur la route (ABS, ESP, freinage assisté, avertisseur somnolence, assistant de changement de file, indicateur de distance de sécurité), communiquer avec d’autres véhicules (« Attention, obstacle après le prochain virage », « l’embouteillage sur l’A7 prolonge actuellement votre temps de conduite de 15 minutes env. – il est inutile d’emprunter une autre route ») mais il trouve aussi rapidement des places de parking et y gare le véhicule sans encombres. Il ne vous reste plus qu’à tenir le volant.

Ah oui, les voitures ne tombent pratiquement plus en panne: des robots de reconnaissance d’objets en 3D effectuent un travail de précision et des capteurs ultra-performants permettent une assurance qualité à 100% qui ne laisse place à aucune erreur.

Vous n’avez probablement plus besoin d’amener votre véhicule dans une station-service. Vous roulez à l’énergie solaire ou éolienne que votre station à domicile achète chez le fournisseur le moins cher, au moment de la journée le plus avantageux grâce à un algorithme compliqué.

De quoi parlons-nous ? Tout à fait, de technologie de l’information.