Début de carrière pour nos diplômé(e)s de Master

Même lors des années marquées par un gel des recrutements, la quasi-totalité des diplômé(e)s – quelles que soient leurs origines- parvinrent à se positionner très favorablement dans l’industrie ou les instituts de recherche dès la fin de leurs études.

Grâce à son orientation spécifique vers le marché du travail, le programme obtint le label de qualité« TOP 10 International Master’s Degree Courses made in Germany ».

Des étudiant(e)s en master issus du monde professionnel nous rejoignent pour accroître leurs possibilités d’avancement. Car on exige d’un employé détenteur d’un diplôme de master qu’il ait non seulement des compétences spécialisées, à la fois détaillées et actuelles mais qu’il soit également capable de diriger et de coordonner des groupes de projet interdisciplinaires à caractère international.

Notre programme de master offre, d’une part l’environnement idéal à l’obtention de telles qualifications-clés et d’autre part, il est un tremplin vers un doctorat pour de nombreux diplômés.

Où travaillent nos diplômé(e)s de Master ?

Voir graphiques

Alors que « la recherche et le développement (R&D) » est le secteur employant la majorité des diplômé(e)s d’un MSc en technologie de l’information (2 sur 3), on trouve d’autres domaines d’activité dans le développement, la production et l’assurance-qualité.

Avec un pourcentage de 75%, les entreprises allemandes implantées en Allemagne et à l’étranger (telles que ABB, Audi, BASF, BMW, Bopp und Reuther, Bosch, DaimlerChrysler, Freudenberg, John Deere, Pepperl + Fuchs, Roche, SAP, Siemens, T-Systems, Vodafone…) sont les principaux employeurs.

Il s’agit souvent d’entreprises à l’étendue internationale dont le siège principal est situé dans la région métropolitaine « Rhin-Neckar » ou qui y sont représentées par d’importantes usines.

À l’échelle nationale, les diplômés ayant un master en technologie de l’information sont employés dans des multinationales et des entreprises de taille moyenne ; dans les pays voisins, ils ont intégré des entreprises étrangères de renom telles qu’EADS Paris ou Philips Eindhoven.

Les instituts de recherche jouent également un rôle important en tant qu'employeur. Nous citerons les instituts Max Planck (MPI), le centre allemand de recherche sur le cancer (DKFZ), European Media Laboratory (EML) et le laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL).

12% des diplômés obtiennent leur doctorat dans des universités allemandes ou européennes. Plusieurs diplômés sont aujourd’hui professeurs dans leurs anciennes universités.

Informations sur le permis de séjour et de travail pour les non-ressortissants de l‘UE